archived website

Programme



2 juin 2010 - Ingénierie hydraulique, Gestion de l’eau et Modèles

Les modèles fournissent-ils des résultats sûrs ou, au contraire, leurs résultats sont-ils entachés d’incertitudes ? Quelles peuvent être les sources d’incertitude : le choix des outils ? les incertitudes et erreurs inhérentes à la technique ? les données utilisées ? le calage ? la qualification des utilisateurs ? Et, surtout, comment évaluer l’intervalle d’incertitude ? Quelles études de sensibilité sont utiles pour le calage des modèles et définition de l’intervalle d’incertitude 

  •  Simulations

Choix du modèle en fonction des objectifs d’étude et des données (1D, 2D, 3D, modèles réduits)

Modélisation multi échelle et multi domaine

Complémentarité des différents modèles, utilisation conjointe

  • Incertitudes

Prédictivité des modèles calés et intégration de nouvelles observations. Calage de modèles ou validation des résultats ?

Incertitude de modélisation pour simuler les situations futures et les impacts (bureaux d’études, entreprises)

Quantification et hiérarchisation des sources d’incertitudes, sensitivité des résultats en fonction de paramètres pertinents

Evaluation de marge d’incertitude des résultats

Les présentations et communications seront en francais ou en anglais, une traduction simultanée sera proposée lors des différentes sessions plénières.

[Détails du programme]

3 juin 2010 - Praticiens et modèles, Hydroinformatique

Les  praticiens, qu’ils soient des exploitants des résultats de modélisations (décideurs : élus, ONG, associations, investisseurs, administrations) ou qu’ils soient des utilisateurs de modèles (ingénieurs de bureaux d’études, entreprises, gestionnaires de services liés à l’eau), ont-ils les moyens de se comprendre les uns les autres à l’aide des modèles ? Utilisent-ils les technologies de l’hydroinformatique à cette fin ? Ont-ils les moyens et les possibilités de créer un dialogue, direct et indirect, des échanges avec les développeurs de modèles ? Les développeurs et chercheurs d’un côté et les praticiens de l’autre, se connaissent-ils les uns les autres et ont-ils des liens suffisants pour échanger leurs informations et leurs doutes sur les limitations et les possibilités des modèles ?

  • Ingénierie d’aménagement

Rôle de l’hydroinformatique 
 
Processus d’élaboration de la décision : prévision des impacts, utilisation des modèles et incertitudes des résultats de ceux-ci.
 
 Processus d’exécution des travaux et des aménagements et participation des acteurs de décisions dans le suivi des travaux ; dans le contrôle type Assurance Qualité de conformité avec les projets

Communication entre les acteurs (techniques, administrations, élus, ONG, etc.)  :

Rôle des modèles, prédictivité, incertitudes des résultats.

Utilisation des résultats des modèles, l’éthique de l’ingénieur.

Praticien et modélisateur : relations, compréhension, confiance, communication des visions réciproques

Les présentations et communications seront en francais ou en anglais, une traduction simultanée sera proposée lors des différentes sessions plénières.

[Détails du programme]

4 juin 2010 - Mécanique Numérique des fluides et Modèles

Quel est l’état des lieux du développement et de la recherche dans le domaine de la dynamique numérique des fluides ? Quels sont les problèmes numériques non ou mal résolus pour des approches de plus en plus complexes tels que 2D, 3D : liens entre l’hydrodynamique, la diffusion turbulente, les phénomènes de transport ? Quel est l’état de l’art dans les modélisations multi-échelles et multi-physiques ?

 

  • Couplages de modèles et incertitudes

Problèmes multi-échelles et simulations multi-modèles (calculs emboités, couplages des modèles et méthodes).

Etudes de sensibilité par calculs paramétriques type plan d’expérience (méthode brute-force sur données d’entrée incertaines).

Problèmes des conditions aux limites, de l’existence de solutions 

Sensibilité des algorithmes et des méthodes aux erreurs, propagation des erreurs. Sensibilité aux paramètres et méthodes probabilistes pour l’étudier 

Plans de validation, gammes de fonctionnement des modèles et recommandations de bonnes pratiques.

Illustrations de cas pathologiques, limitations de modèles ou applications pratiques.

Les présentations et communications seront en francais ou en anglais, une traduction simultatnée sera proposée lors des des différentes sessions.

 [Détails du programme]

PROGRAMME
SimHydro2010.pdf 439 Kb 11 mai 2010